Pour votre protection juridique et à chaque remplacement, n’oubliez pas de :

  • vérifier l’inscription au tableau de l’Ordre ou la validité de la licence de remplacement (non thésés)
  • signer un contrat de remplacement (ci-dessous)
  • le transmettre à votre CDOM (votre CDOM + celui de votre remplacement si remplacement hors région)